Dans le cadre de sa compétence de valorisation touristique, Roi Morvan Communauté a mis en place différents dispositifs destinés à la découverte du patrimoine en autonomie. D'autres réalisations à l'initiative des communes et des associations viennent compléter cet ensemble.

Equipements et signalétiques

Les Bains de la Reine à Guémené-sur-Scorff
Cet espace muséal a été inauguré en octobre 2014. Il est l'achèvement d'un projet global de valorisation des vestiges du château des Rohan-Guémené porté par Roi Morvan Communauté. Le chantier démarre en 2011 avec la restauration du Grand Rempart (XIIIe-XVIe siècles) et de la partie au sud dite Vieux Logis (XIIIe-XVIe siècles). La Porterie (XVIe siècle) déjà restaurée depuis 1999 par la municipalité sera intégrée dans le projet pour la signalétique. Ces 3 éléments de muraille sont les seuls vestiges en élévation du château des Rohan-Guémené. Ils illustrent les différentes phases d'évolution de la résidence seigneuriale, de la motte castrale du XIe siècle jusqu'au palais de plaisance du XVIe siècle, période à laquelle il connaît sa plus grande extension.

Les travaux de mise en valeur du château se sont poursuivis avec la rénovation de l'ancien garage et sa reconversion en espace muséal pour valoriser un quatrième élément, le plus remarquable sans aucun doute : l'étuve médiévale du XIVe siècle. Ce dernier témoignage de l'existence du grand appartement des bains, à l'origine situé près de la Porterie, et remontée dans cet ancien garage, a été l'occasion de créer cet espace muséal des Bains de la Reine.

L'étuve se trouve depuis septembre 2014 inscrite au coeur de son dispositif scénographique. L'alternance des supports rythme le discours à la fois didactique et distrayant qui s'articule autour d'un thème central : l'hygiène et les soins du corps au Moyen Âge. Un circuit d'interprétation extérieur raconte les 1000 ans d'histoire du château. Les vestiges dotés d'une signalétique créent le parcours et permettent d'imaginer l'ampleur de la forteresse disparue.
Le choix a été fait en 2014 de confier la gestion de l'équipement communautaire des Bains de la Reine à l'association Kastell Kozh.
Le Musée de la Gare à Guiscriff
Roi Morvan Communauté est également à l'origine de la rénovation de l'ancienne gare de Guiscriff et de sa reconversion en musée.
La gare de Guiscriff est située le long de l'ancienne voie du réseau breton, ligne "Rosporden - Carhaix" qui est devenue la voie verte n°7 - d'intérêt régional - "Rosporden - Morlaix". Après la fermeture de la ligne "Rosporden - Carhaix" en 1964, le site n'a pas trouvé d'affectation et le bâtiment de la Gare s'est dégradé.

Roi Morvan Communauté décide, en décembre 2006, d'assurer la maîtrise d'ouvrage pour la mise  en valeur du site, le projet intégrait :
  • la rénovation du bâtiment principal de la gare en espace scénographique lié à la mémoire du ferroviaire avec une extension pour la création du "Café de la gare"
  • la construction d'un hangar de 250 m² pour y acceuillir une halte randonnée et un atelier de restauration d'ancien matériel roulant
  • l'aménagement  paysager du site
L'équipement touristique et culturel de la Gare de Guiscriff a ouvert ses portes le 12 septembre 2009. En 2017, il est décidé de repenser entièrement l'espace avec une nouvelle muséographie. Le Musée de la Gare, après une année de fermeture, présente sa nouvelle édition au public le 1er mai 2018.

Un escape Game en 2019

"Plongez en 1885. Les préparatifs de la ligne ferroviaire Carhaix- Rosporden avancent à grand pas. Une compagnie concurrente, Le Chemin de fer Paris-Orléans, voit d'un mauvais œil la création de cette ligne. Elle envoie donc un groupe d'espions (les joueurs) enquêter sur ce projet et le saboter. En une heure, bombe en main, il vous faudra fouiller et résoudre les différentes énigmes. Serez-vous novice, confirmé, expert, ou maître espion ?" Source : www.lagaredeguiscriff.com

Maison de la Chauve-Souris à Kernascléden
RMCom a assuré la maîtrise d'ouvrage de la Maison de la Chauve-Souris dans le cadre de sa compétence « Etude et portage de projets touristiques structurants dépassant le cadre communal ».
A partir de la colonie de grands rhinolophes, la plus grande d’Europe (estimée à 400) et nichée dans les combles de l’église de Kernascléden, des naturalistes ont sollicité - dans les années 2003-2004 - les élus de la RMCom afin de faire aboutir un projet de création de la « Maison de la chauve-souris » dans un bâtiment communal situé sur la place de l’église. Les élus de la RMCom ont adhéré au projet et l’équipement a été inauguré en décembre 2006.  Ce centre unique en Europe rend passionnante la découverte de ce mammifère protégé.

Depuis juillet 2019, une nouvelle scénographie est en place. L'entrée est désormais côté rue.  Au rez-de-chaussée, "un cabinet de curiosités" et un espace immersif sur le ressenti vous accueillent. Au premier étage, l'espace est dédié à la présentation des chauves-souris, leur environnement et leur mode de vie.
 

Le musée du Faouët
Dès le milieu du XIXe siècle, la richesse du patrimoine et des traditions du Faouët attirent de nombreux artistes français et étrangers en Bretagne intérieure. Inauguré en 1987 dans un ancien couvent d’Ursulines du XVIIe siècle, le musée du Faouët s’emploie à faire revivre cette effervescence passée. Sa collection, constituée de peintures, dessins, gravures et sculptures, comprend plus de 450 œuvres. S’enrichissant régulièrement, elle est présentée par roulement lors des expositions temporaires.
Source : http://www.museedufaouet.fr/

Le musée du Faouët est municipal, labélisé Musée de France en 2011. Il fonctionne sur une période d’ouverture allant de mars à octobre au cours de laquelle une ou deux expositions temporaires, monographiques ou thématiques, sont proposées au public.


 
Nouveauté 2019 : un circuit de l'eau à Guémené-sur-Scorff
Dans le cadre du projet de revitalisation du centre-ville, la municipalité et Kastell Kozh ont décidé de travailler conjointement afin de mettre en valeur le patrimoine vernaculaire de la ville et notamment le patrimoine lié à l’eau. Ce circuit comprend 12  panneaux trilingues (français-anglais-breton) illustrés de cartes postales anciennes qui permettent de redonner vie à ce petit patrimoine lié à l’eau : lavoirs, fontaines, moulins ...
Un dépliant avec le plan du circuit est disponible à l'Office de tourisme / Bains de la Reine, Place du château.

Guémené-sur Scorff, Petite Cité de Caractère depuis 2013
Dans le cadre de ce label, la ville est aujourd'hui dotée de son plan cavalier comme toutes les petites cités de caractère de Bretagne. Et comme toutes les autres, la cité des rohan possède depuis 2019 sa brochure "A la découverte du patrimoine" éditée par l'ssociation des petites cités de caractère, disponible à l'office de tourisme.  
Un panneau du circuit Fleur de granite © OTPRM
Le circuit Fleur de Granit à Ploërdut
La municipalité a réalisé un circuit d'interprétation en 2012. 10 panneaux jalonnent un parcours de 2km environ pour découvrir les éléments remarquables du bourg : de l'église romane au classique lavoir couvert, du traditionnel jeu de boule au spectaculaire manoir presbytéral, vous découvrirez le talent des anciens bâtisseurs et reconnaîtrez des savoir-faire qui se transmettent sans faiblir de génération en génération.
La commune de Ploërdut est labélisée Commune du patrimoine rural de Bretagne.

 
Panneau à Priziac © RMCom
Le circuit de l'art roman 
Le Pays du roi Morvan possède trois témoignages d'architecture romane dans les églises de Ploërdut, Priziac et Langonnet. En plus d'un répertoire décoratif commun, ces trois édifices se singularisent par un traitement original des chapiteaux. Ces similitudes ont fait que ce groupe a été qualifié de roman pourlet par certains historiens. Un  circuit d'interprétation a été réalisé par Roi Morvan Communauté en 2013. Des panneaux ont été installés, et un livret-guide édité.
Le circuit des sablières
En 2011, l'Association pour le Patrimoine au Pays du Roi Morvan (APPROM) a lancé l’idée d'un projet de signalétique pour la valorisation des sablières sculptées. Cette initiative s’inscrit dans la continuité des actions déjà engagées par Roi Morvan Communauté pour la mise en valeur de ce patrimoine riche et très présent sur le territoire. Roi Morvan a confié à l’APPROM par le biais d'une convention la mission de présenter le projet aux différents interlocuteurs concernés : mairies et associations. A ce jour une signalétique existe dans les édifices suivants : église Saint-Jean-Baptiste du Croisty, chapelle Notre-Dame de Crénénan à Ploërdut, chapelle Notre-Dame de Grâces de Kerlénat à Locmalo, église de la Trinité-Langonnet.
Lutrin du Scorff forges de Pont-Callec © RMCom
Le circuit du patrimoine de la Vallée du Scorff
Dans le cadre de ses missions de préservation du patrimoine naturel et de développement d’un tourisme durable, le syndicat de la vallée du Scorff a réalisé une quarantaine de lutrins destinés à valoriser le patrimoine historique de la vallée du Scorff. Conjointement réalisé par Jacqueline Le Calvé, pour les textes, et Loïc Tréhin, pour les illustrations, ils vous invitent à découvrir les richesses patrimoniales de la Vallée. Les contenus sont également disponibles, textes et illustrations dans l’ouvrage Promenade en Vallée du Scorff édité en 2009.
Expositions à Locmalo, Persquen et Lignol
Trois expositions extérieures réalisées conjointement par l'association Kastell Kozh et la mairie de Locmalo en 2017, la mairie de Presquen en 2018 et la mairie de Lignol en 2019, mettent en valeur le patrimoine de chaque bourg. Le choix a été fait d'utiliser la carte postale ancienne, précieux témoignage de la vie quotidienne.

A Locmalo, les "cartes postales anciennes illustrent la vie quotidienne et le patrimoine bâti de la commune. La municipalité de Locmalo a fait appel à Kastell Kozh pour la rédaction et la mise en page d’un nouveau panneau d’interprétation pour la Fontaine Malo." (Source : lettre info n°3)

A Persquen, "les cartes postales montrent le patrimoine bâti de la commune : l’église, les vieilles chaumières mais aussi des scènes de vie : école, famille". (Source : lettre info n°11)

A Lignol, "Il s’agit de 7 vues anciennes représentant 7 lieux emblématiques de l’histoire de la commune : La chapelle Saint-Yves, l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, l’ancien site de la gare, le Monument aux morts, le presbytère et une des rues de Lignol."
(Source : lettre d'info n° 20)

Publications et expositions

  • Livrets - guides monographies : sur place ou à emporter, le livret-guide et la brochure monographique sont des alliés incontournables pour les visiteurs du patrimoine : au choix, pour aborder un site ou une thématique. Les livres sont à retrouver en vente à la boutique de l'office de tourisme du Faouët.
Les sablières sculptées au Pays du roi Morvan © RMCom
Les sablières sculptées au Pays du roi Morvan 
"Le Pays du roi Morvan, dans le Morbihan, est une structure administrative, communauté de communes depuis 1999, qui rassemble les cantons de Gourin, du Faouët et de Guémené-sur-Scorff. Ses limites territoriales ne sont pas représentatives d'une zone de production particulière concernant les sablières.
Cependant, situé au carrefour des anciens comtés de Vannes et de Cornouaille, ce territoire offre, à son échelle, un remarquable échantillonage de la production de ces bois sculptés entre le XVe et le XVIIe siècle. Ce livret-guide a pour but de vous accompagner un bout de chemin, afin de découvrir ce patrimoine exceptionnel et pourtant méconnu."
Ce livret-guide a été édité par Roi Morvan Communauté en 2011.
L'art roman au Pays du roi Morvan © RMCom
L'art roman au Pays du roi Morvan
"De Landévennec à Rennes, de Saint-Gildas de Rhuys à l'île de Batz, la période romane donne à voir de magnifiques édifices. Au coeur du beau pays du roi Morvan, Saint-Pierre et Saint-Paul de Langonnet, Saint-Béheau de Priziac et Saint-Pierre de Ploërdut, églises rurales dont l'enveloppe architecturale ne laisse guère deviner leurs origines romanes, méritent que nous y entrions et que nous les regardions."
A travers ce livret, découvrez l'historique et les caractéristiques de l'art roman des édifices bretons qui nous entourent.
Ce livret-guide a été édité par Roi Morvan Communauté en 2013.
Promenades en Vallée du Scorff © RMCom
Promenades en Vallée du Scorff 
" Cet ouvrage, à la fois guide historique, artistique et touristique, vous fera découvrir quarante sites patrimoniaux de la Vallée du Scorff en associant les dessins au trait de Loïc Tréhin et les textes de Jacqueline Le Calvé. 
D'abord réalisé pour valoriser les églises et chapelles, mais aussi manoirs et châteaux, ponts, pêcheries... sur site, (Cf Circuit Vallée du Scorff) ils vous invitent à vous promener en Vallée du Scorff.
Au fil des pages, laissez-vous guider des Sources à l'Océan. Livre en poche, arpentez campagne et hameaux, bourgs et villages, parcourez les multiples chemins de randonnée de la Vallée... "
Cet ouvrage a été réalisé par le Syndicat de la Vallée du Scorff en 2009.
Carnet de voyage des Rohan © RMCom
Carnet de voyage des Rohan 
" Ce carnet de voyage relate la découverte, par un jeune tchéque venu de Bohême, de la terre où sont nés ses ancêtres. A travers ses pérégrinations, nous redécouvrons des ambiances et surtout un patrimoine de grande qualité, témoin actuel de la présence influente des Rohan en Bretagne et particulièrement en Morbihan. 21 sites sont ainsi à découvrir en Morbihan et Côtes d'Armor, de châteaux en chapelles, depuis Pont Scorff jusqu'à Josselin en passant par le coeur du Pays Rohan : Pontivy."
Ce livret-guide a été réalisé dans le cadre d'un stage étudiant par le CDT du Morbihan en 2011.
Manoir de Kermain © RMCom
Le Manoir de Kermain 
" Plus de dix mille manoirs ont quadrillé les campagnes bretonnes au Moyen Âge. [...] Plus de la moitié d'entre eux a disparu, d'autres sont très altérés, une minorité a été restaurée avec soin : Kermain est de ceux-là. [...] Cécile et Carlo Rosolen tombent sous le charme en 1998 et engagent d'importants travaux : Kermain, inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques est sauvé." Patrick Kernevez.
Ce Livret-guide a été réalisé dans le cadre d'un projet tutoré par trois étudiants de l'UBO en 2017.
Les Bains de la Reine © RMCom
Les Bains de la Reine 
" Le visiteur qui découvre Guémené, Petite Cité de Caractère, est étonné par ce qu'il découvre : dans la rue principale des maisons médiévales à pan de bois, telle l'échoppe du XVe siècle, ou en pierre, tel le relais de la diligence du XVIe siècle, imposant, dont la façade est restée presque intacte. [...] Les vestiges de l'ancien château des Rohan-Guémené témoignent encore de la grandeur passée [...] Jeanne de Navarre fit construire en 1380, une étuve, véritable signe de richesse. Ce monument exceptionnel, démonté en 1927, remonté à Vitré, a été déconstruit à nouveau et remonté à Guémené en 2008, dans un ancien garage réhabilité. "
Cette monographie consacrée aux Bains de la Reine a été réalisée par l'association Kastell Kozh en 2016.
Eglise Notre Dame de Kernascléden, "La dentelle de pierre" © RMCom

Eglise Notre Dame de Kernascléden, "La dentelle de pierre",
" Située en lisière de la vallée du Scorff, la commune rurale de Kernascléden se rattache au pays Pourlet [...] Le territoire est parsemé de nombreux édifices patrimoniaux, dont l'imposante église du village surnommée " La Reine des Chapelles Bretonnes", merveille de l'art gothique."
Cette brochure a étét réalisée par l'association Amikiro en 2017.