Voir les photos (4)

Chapelle Saint-Philibert

Site et monument historiques ,  Chapelle à Gourin

  • Construite en 1668, la chapelle Saint-Philibert se distingue par son plan en forme de trèfle obtenu par le demi-cercle de l’abside du chœur et ceux des bras du transept. Elle aurait été bâtie sur le plan en croix latine d’une chapelle plus ancienne.

  • Sa charpente, dressée par Noël Salou, est également très originale. Elle rappelle la carène d’un navire retourné. On y admire des entraits et des sablières sculptées formant une corniche. Cet ensemble associé à la porte en plein cintre confère à l’édifice une unité de style particulièrement remarquable.
    Les armoiries du seigneur du Leignou et du Diarnelez, Le Rousseau, à qui on attribue la fondation de la chapelle, y figuraient jusqu’à la Révolution.
    Dans le chœur, la statue en bois...
    Sa charpente, dressée par Noël Salou, est également très originale. Elle rappelle la carène d’un navire retourné. On y admire des entraits et des sablières sculptées formant une corniche. Cet ensemble associé à la porte en plein cintre confère à l’édifice une unité de style particulièrement remarquable.
    Les armoiries du seigneur du Leignou et du Diarnelez, Le Rousseau, à qui on attribue la fondation de la chapelle, y figuraient jusqu’à la Révolution.
    Dans le chœur, la statue en bois polychrome de Saint Philibert date du 17ème siècle. Elle a probablement été commandée en même temps que la construction de la chapelle.

    Au nord-est de la chapelle, la fontaine Saint-Philibert se compose d’un unique bassin. Son eau avait la réputation de redonner de la vigueur aux enfants fragiles. Jusqu’en 1890, les mères de famille venaient l’été y baigner les enfants rachitiques ou en retard pour marcher, nombreux autrefois à cause de leur mauvaise alimentation.