Le patrimoine est accessible à tous et de manière aussi efficace grâce aux initiatives et savoir-faire des acteurs institutionnels et associatifs. Beaucoup de projets menés par le service (outils d’interprétation, animation, accueil des groupes…) sont autant d’occasions de pouvoir travailler ensemble.

La mission médiation du patrimoine au Pays du Roi Morvan

Au sein du service Tourisme et culture de Roi Morvan Communauté depuis 2010,  la mission médiation du patrimoine est chargée de mettre en œuvre les dispositifs de valorisation du patrimoine sur le territoire communautaire et de sensibiliser les publics au patrimoine par de la médiation directe (visites commentées, animations pédagogiques, ateliers spécifiques, conférences …).

Pour mener cette mission les principales actions sont les suivantes :

Définition de projets de médiation culturelle et d’animation des publics

- concevoir et rédiger les contenus pédagogiques et d'information à destination des publics adultes et enfants (dispositifs d’interprétation et publications)
- présenter les projets et les actions liés, à la valorisation du patrimoine, à la commission tourisme et culture et les valoriser à l’extérieur du territoire
- rédiger des articles historiques pour la collectivité, ses communes membres, et la presse spécialisée
- communiquer sur le patrimoine et les actions de valorisation auprès des différents médias, presse écrite, radio, TV, Web

Animation d’activités culturelles et pédagogiques
- concevoir et assurer la prestation des visites guidées, ateliers et autres formes d'activités liées à la valorisation du patrimoine

Développement et animation des partenariats
- travailler en collaboration avec l'Office de Tourisme du Pays du Roi Morvan
- développer le réseau des acteurs du patrimoine au pays du roi Morvan et de l’extérieur
- coordonner les actions d'animation dans le cadre de projets collectifs et participatifs

Collaborer en tant que référent patrimoine du territoire dans le cadre de projets portés par les structures partenaires (Pays COB, département du Morbihan, Pontivy communauté, région Bretagne…)

Accueil des groupes : oui

Contact : Nathalie Le Pen
n.lepen@roimorvancommunaute.com
Tel : 06 75 88 75 47

Responsable du service : Sophie Adam
tourisme@roimorvancommunaute.com
Tel : 02 97 26 36 91

Kastell Kozh

Association de gestion de l’espace muséal des Bains de la Reine.

"L’association Kastell Kozh se compose de membres bienfaiteurs, de membres actifs, de représentants de collectivités publiques et privées ainsi que de membres associés. Depuis le 1er avril 2014, l’association compte une salariée à temps plein pour un contrat à durée indéterminée.
Elle a pour but de mettre en œuvre un ensemble d'actions de médiation destinées à valoriser le patrimoine matériel et culturel de la ville de Guémené et des communes du canton. Elle se donne comme ambition d’offrir au public un panel d’activités de qualité s’appuyant sur des connaissances historiques rigoureuses. Sa structure est un lieu de rencontre et d’échanges entre amateurs et professionnels du patrimoine architectural, immatériel…." Source : site des Bains de la Reine.

Accueil des groupes : oui

Contact : kastell.kozh@orange.fr
Tel : 02 97 28 01 20

Amikiro

Association de gestion de La maison de la Chauve-souris à Kernascléden.

"L'Association AMIKIRO a été créée en 2003 à Kernascléden, aujourd'hui, elle compte 150 membres. Son fonctionnement est original, avec ses 12 membres du Conseil d'Administration (4 élus, 4 naturalistes et 4 membres bénévoles) qui ont créé avec l'aide de la Mairie et ROI MORVAN COMMUNAUTE un outil exemplaire pour la dynamique du territoire : la Maison de la Chauve-souris qui a ouvert ses portes en novembre 2006. L'Association et ses 4 salariés assurent la gestion et les missions :
- de la Maison de la Chauve-souris : qui livre une information ludique et agréable dans l’univers passionnant des demoiselles de la nuit.
- d'études et suivis naturalistes : suivis de la colonie, études des populations…
- de l’Education pour l’Environnement : programmes pédagogiques pour les groupes, sorties découvertes…
- de Réseau Relais Ressources : conseils aux particuliers, mairies… avec un réseau d’appels national..." Source site de la Maison de la Chauve-Souris.

Accueil des groupes : oui

Contact : contact@amikiro.fr
Tel : 02 97 28 26 31

Ar Marc'h du

Association de gestion du Musée de la Gare de Guiscriff. "L’association « Ar Marc’h du » (cheval noir) est créée en février 2008.

Accueil des groupes : oui

Contact : armarchdu.guiscriff@orange.fr
Tel : 02 97 34 15 80

L'équipe du musée du Faouët

La gestion de la collection permanente, la création des exposition temporaires et l’accueil des publics est assurée par l’équipe du musée. L'équipe permanente est constituée de : Anne Le Roux- Le Pimpec, directrice, Marilyn Le Mentec, chargée de communication, Patricia Dorman, chargée d’accueil et
Adèle Bailleul, chargée de médiation culturelle.

Accueil des groupes : oui

Contact :
Accueil  : info@museedufaouet.fr
Conservation/administration : conservation@museedufaouet.fr
Communication/presse : communication@museedufaouet.fr
Tel : 02 97 23 15 27

L’association pour le patrimoine au pays du roi Morvan (APPROM)

Basée à Langonnet, cette association s'est donné pour objectif la conservation et la transmission des savoirs concernant les patrimoines de la région.


Accueil des groupes : oui

Contact : Carlo Rosolen, président

L’association d’archéologie et d’histoire de Bretagne centrale (AAHBC)

Cette association a pour but de favoriser la recherche et la protection du patrimoine archéologique et historique, la diffusion des connaissances en leur assurant une plus vaste audience sur le territoire de la Bretagne centrale.

Accueil des groupes : oui

Contact : Jean-Paul Eludut
jean-paul.eludut@wanadoo.fr

Traditions et patrimoine en Montagnes Noires (TPMN)

Cette association est basée à Gourin. La municipalité a mis à la disposition de celle-ci un bâtiment attenant au Château de Tronjoly. On peut y trouver un petit musée de la géologie ainsi qu'un centre de ressources sur l'histoire des carrières ardoisières.

Accueil des groupes : oui

Contact : Jospeh Le Guernic, président
joseph.leguernic@orange.fr

Les Amis de l’Abbaye de Langonnet

L’abbaye de Langonnet
L’abbaye cistercienne de Langonnet est fondée le 20 juin 1136, à instigation de Conan III duc de Bretagne. En 1146 le père Maurice Duault devient « seigneur-abbé » de Langonnet. Ce même Maurice fonde l’abbaye de Clohars-Carnoët en 1177 où il décède en 1191.
La première abbaye du XIe siècle était un édifice probablement modeste, en conformité avec la simplicité dictée par la règle cistercienne. Un second programme de construction modifie l’abbaye originelle vers les années 1250 dans le style gothique. La salle capitulaire, seul témoignage de cette période, donne une idée de l’abbaye du XIIIe siècle, dont le plan et les dimensions sont inconnus. Le domaine s’enrichit au fil des siècles et suscite les convoitises mais cette période faste cesse brutalement. Au XIVe siècle, sa proximité avec la Roche-Piriou, lui vaut d’être en grande partie détruite pendant la guerre de Succession.
Au XVIe siècle l’abbé Yves de Boutteville engage une vaste campagne de travaux qui va concerner l’abbaye ainsi que l’église paroissiale et l’église tréviale de la Trinité-Langonnet. C’est probablement à cette période qu’est construit un réseau de canalisation en pierre pour approvisionner l’abbaye en eau. Le tronçon qui permettait d’acheminer l’eau de la fontaine Saint-Antoine jusqu’à l’abbaye a été mis au jour. La fontaine, qui porte les armoiries des Boutteville, a été redécouverte gisant en ruine en 2010. Elle a fait l’objet d’un remontage par les Amis de l’abbaye, qui, dans le même temps, ont créé un sentier de promenade valorisant tout ce secteur du parc.

La Révolution marque la fin de l’histoire cistercienne. Les moines sont chassés ; l’abbaye devenue bien national est mise en vente mais reste sans acquéreur. Délaissée, au début du XIXe siècle, elle tombe en ruine, jusqu’à la décision de Napoléon en 1806 d’y installer un haras national. Les bâtiments sont restaurés et servent alors à abriter les hommes et les chevaux. Le Tourne-Bride est construit à cette époque. Cette période des haras va durer 50 ans.

En 1856, une transaction est passée entre l’Etat et la congrégation du Saint-Esprit. Les Spiritains échangent des terrains à Hennebont contre l’abbaye de langonnet. Le haras est transféré à Hennebont et les frères spiritains s’installent à l’abbaye, qui devient en 1898 une maison de repos pour les missionnaires âgés.
Entre 1850 et 1950 l’abbaye va s’équiper progressivement : moulins, barrage, pont de pierre, canaux. En 1877, la salle capitulaire qui servit de cave et de cuisine devient la chapelle des frères sous le vocable de saint Joseph. En 1904, une turbine est installée pour alimenter l’abbaye en électricité. Dans les années 1930, le cloître est reconstruit en béton armé et le musée africain s’ouvre.

Les Amis de l'Abbaye de Langonnet
« Les Amis de l’abbaye est une association culturelle dédiée à la mise en lumière de l’architecture, de l’environnement et de l’engagement spirituel de l’abbaye de Langonnet ; elle se vit ancrée dans le territoire du Pays du Roi Morvan, participe aux temps forts langonnetais (jeux traditionnels bretons, comité de jumelage, téléthon…) et travaille avec les entreprises locales. Sur le site, sont organisées des expositions en lien avec l’histoire du lieu (en 2014 : Bronzes dédiés au cheval de Martine Picard-Helary - Crèches des terres de missions des Spiritains) ; sont proposés dans un réel esprit familial et convivial, repas de crêpes au cours de l’hiver, concerts fin mai-début juin et pardon début août. Outre cet enracinement local, les Amis de l’abbaye s’ouvrent à toute action destinée à faire connaître le patrimoine, notamment en tant que coorganisateurs du colloque régional « Les abbayes cisterciennes en Bretagne », en octobre 2019. Venez vous promener dans ce parc jardin toujours ouvert gratuitement au public ; venez découvrir les nouvelles réalisations et puis….revenez. » Jocelyne Petit, présidente des Amis de l’abbaye de Langonnet

Accueil des groupes : oui

Contact : Jocelyne Petit, présidente
 jomabe56240@gmail.com
 

Bretagne TransAmérica

L’histoire de Gourin et sa région est intimement liée à l’émigration bretonne vers les États-Unis et le Canada. Ainsi, l’association Bretagne TransAmérica œuvre depuis de nombreuses années à faire connaître cette histoire et à entretenir des relations privilégiées avec les pays de l’Amérique du Nord.

De juillet à aout, elle présente dans le château de Tronjoly à Gourin une exposition composée de panneaux amovibles et d’une partie de documents et objets ayant appartenu à ces Bretons. L’exposition retrace toute l’histoire des fameux bretons qui se sont illustrés en Amérique Française depuis la découverte de celle-ci par le Breton Jacques Cartier jusqu’aux associations bretonnes actuelles dispersées sur ce continent.

Les visiteurs revivent également l’étonnante aventure de ces Centre-bretons, qui dès la fin du XIXe siècle ont quitté leur région natale pour l’Amérique du Nord. Une série de panneaux, de documents, de photos et de vidéos étonnantes, vous permettront de découvrir l’émigration bretonne vers les États-Unis et le Canada.

Accueil des groupes : oui

Contact : Christiane Jamet, vice-présidente de BTA
christianejamet@orange.fr