L'ACTU DE LA RENTREE

Octobre

Le chantier de Kermain et les journées européennes du patrimoine

Tour ou pigeonnier ? Telle était la question…

La motte de Kermain est au nombre des sites à valoriser. Dans ce cadre, et au préalable de tout aménagement, une opération de dégagement des vestiges sur la partie sommitale de la motte s’est déroulée durant la semaine du 9 au 13 septembre.

Cette opération était pilotée par le service Régional de l’Archéologie. Anne-Marie Fourteau, archéologue en charge du Morbihan au SRA Bretagne, était assistée d’une équipe de 6 bénévoles pour réaliser le chantier.

La problématique au jour 1 est exposée par l’archéologue :
« Il s’agit de définir la nature des vestiges qui se trouvent encore en élévation sur le haut de la motte. Deux hypothèses sont aujourd’hui avancées. La première : ce mur circulaire serait une base de tour qui aurait succédé, au XIIIe ou au XIVe siècle, au premier donjon de bois disparu. Ce type de fortification, motte entourée de fossés et surmontée d’un donjon en bois est à situer entre le Xe et le XIe siècle.
La seconde possibilité renverrait cette construction à une période plus récente pour en faire un colombier dépendant du manoir datant du XVe-XVIe siècle. Nous espérons pouvoir étayer l’une des deux hypothèses d’ici la fin de la semaine ! »

 Le résultat en images ….

Maquette de l'exposition

Les journées du patrimoine à Kermain

Pour ces journées du patrimoine 2019,  une animation était proposée à 15h, les deux jours, par le service patrimoine de roi Morvan Communauté. Les curieux d’archéologie ont répondu présent puisque 35 personnes y ont assisté le samedi et une cinquantaine le dimanche.
Le visite a commencé dans la chapelle du manoir où le public a pu découvrir une exposition, réalisée par le Centre Régional d’Archéologie d’Alet, qui présente cette période du Moyen central et précisément ce type d’ouvrage fortifiés caractéristique : les mottes castrales.
Le groupe est ensuite descendu sur la motte en contrebas pour observer les vestiges mis au jour du colombier. Le chantier a effectivement permis de résoudre l’énigme : il s’agit des vestiges d’un colombier que l’on pourrait dater du XVIe ou début du XVIIe siècle et tout à fait comparable à d’autres exemples bas-breton : celui de Kerjean à Saint-Vougay, de Kermenguy dans le Haut-Léon ou encore celui de Brézal, proche de Landivisiau.
Presse


 

Objectif patrimoine : grand jeu d’énigmes à la découverte du patrimoine d’Hennebont

Ou quand notre grand jeu du patrimoine s'exporte !

Notre cher collègue Pierre-Laurent Constantin, médiateur du patrimoine à la ville d'Hennebont, a décidé de reprendre le principe de notre jeu d'énigmes du printemps pour l'adapter à la cité hennebontaise ! Vous avez jusqu'au 27 octobre pour y participer.

Pour retirer le cahier d'énigme, suivez le lien.

Septembre

Dans le cadre du projet de valorisation des sites archéologiques du Pays du roi Morvan

Du 9 au 29 septembre
La motte de Kermain à Langonnet est au nombre des sites à valoriser. Dans ce cadre, et au préalable de tout aménagement, une opération de dégagement des vestiges sur la partie sommitale de la motte est prévue durant la semaine du 9 au 13 septembre. Cette opération sera pilotée par le service Régional de l’Archéologie. Anne-Marie Fourteau, archéologue en charge du Morbihan au SRA Bretagne, sera assistée d’une équipe de 6 bénévoles pour réaliser le chantier.

Un programme d’animations, réalisé par Roi Morvan Communauté en collaboration avec deux associations du patrimoine du pays du roi Morvan, est prévu pour présenter au public les résultats qui en découleront : exposition, conférence, et visites commentées de la motte lors des Journées européennes du patrimoine les 21 et 22 septembre prochains.

Dans le cadre de la programmation de l'association d'animation du pays Pourlet

Le samedi 7 septembre, la derniere randonnée de la saison organisée par l'Association d'Animation du Pays Pourlet était prévue à Lignol. Une présentation de l'historique de la chapelle Saint-Yves était  proposée à la fin de la randonnée par le  service patrimoine de Roi Morvan Communauté.
Carole Le Yaouank, conseillère municipale a également présenté une synthèse des travaux réalisés dans la chapelle par la commune, couronnant là l'achèvement d'un vaste programme de restauration qui a démarré en 2014.

Ils étaient 140 personnes à suivre cette dernière randonnée, les organisateurs vous donnent rendez-vous l'année prochaine.

Le patrimoine en jeu

L'histoire et le patrimoine peuvent se raconter de manière ludique. Des cahiers d'énigmes ont été conçus dans ce but, pour aborder en équipe, ou en solo, un lieu patrimonial ou une commune. La collection démarre avec deux cahiers, pour la chapelle Sainte-Barbe et le bourg de Priziac.

Ces deux cahiers ont été proposés tout l'été aux visiteurs dans les trois accueils de l'office de tourisme.
N'hesitez pas à poursuivre l'aventure durant l'automne, ils sont toujours à disposition dans les accueils ou en téléchargement ci-dessous.
 

A venir, à partir de 2020 : la chapelle Saint-Fiacre, le centre historique du Faouët, l'abbaye Notre--Dame de Langonnet, l'église Notre-Dame de Kernascléden...

Bilan de l'été

Les différentes sorties patrimoine ont été généralement bien suivies tout l'été, tant par les visiteurs extérieurs, que les habitants du territoire qui ont été attirés par les nouvelles visites proposées. Les visites flash des chapelles Sainte-Barbe et Saint Fiacre au Faouët ont été fréquentées plus assidûment en août.

Petit florilège en images

LES PROJETS EN COURS
Grand menhir de Kerbiquet-Lann à Gourin

Le parcours archéologique du pays du roi Morvan  2018 - 2020

Les richesses archéologiques du Centre Ouest Bretagne sont un véritable atout pour le territoire mais avant de pouvoir les révéler au public, un travail préalable d’inventaire a dû être mené. En 2001, la carte archéologique des 108 communes du Centre Bretagne montrait un nombre de sites connus plus faible par rapport au reste de la Bretagne. Le Service Régional de l’Archéologie et le Pays du Centre Ouest Bretagne se sont alors associés pour mener un inventaire et rééquilibrer les connaissances à la fois sur un plan géographique mais aussi par période historique.
De 2002 à 2009, un inventaire systématique a été mené sur les 108 communes du territoire. De 866 sites connus au départ, l’inventaire a permis d’en révéler près de 1 700. Plusieurs actions de valorisation de cet inventaire ont été réalisées depuis : une exposition itinérante à disposition sur demande au pays Centre Ouest Bretagne, une publication Archéologie en Centre Bretagne chez Coop Breizh et un site internet : www.kreizyarcheo.bzh

Sur les 1700 sites répertoriés, 90 sites ont été retenus pour faire l’objet d’une valorisation. L'étude de programmation qui a suivi a défini 10  parcours découvertes sur le territoire du pays Centre Ouest Bretagne dont un parcours Pays du Roi Morvan.
A ce jour, deux parcours sont réalisés : celui du Camps d’Artus à Huelgoat sur le territoire de Monts d'Arrée Communauté et le parcours Saint-Connan - Canihuel - Saint- Gilles-Pligeaux pour la Communauté de Communes du Kreiz Breizh

C’est dans le cadre de sa compétence touristique, qu'à son tour Roi Morvan Communauté a décidé en 2018 d’assurer la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de son parcours.
© Inventaire général 1967

L’inventaire participatif de la Vallée du Scorff 2016 - 2019

Le projet d’inventaire de la Région

Cet inventaire est né d’un appel à projet lancé par la région Bretagne « Participer à l’inventaire du Patrimoine Culturel de Bretagne » qui a pour objectif de répertorier et établir une base de données fiable du patrimoine historique accessible à tous, faire connaître le patrimoine et le protéger. Tous les patrimoines sont concernés : archéologique, religieux, seigneurial, urbain, rural, industriel, le long des cours d’eau, les voies anciennes…
 
L'ACTUALITE 2019, C'EST AUSSI..
Yuna Loyer - Remise des prix du grand jeu patrimoine de printemps - 22 juin 2019

Stage au service

Yuna Loyer, titulaire  d'un master 1 Métiers de l'Enseignement, de l'Education et de la Formation et Professorat des écoles  a effectué un stage au service du 24 avril au 21 juin 2019.
Sa mission principale était l'intégration et la mise en valeur des contenus patrimoine sur le site internet de l'office de tourisme. Sur la page d'accueil du site, l'ange de Saint-Fiacre vous invite désomais à découvrir le patrimoine, et ceux qui le font vivre, au Pays du roi Morvan. Elle a également contribué pour une bonne part aux taches inhérentes à l'actualité du service durant cette période. Notamment la participation au bon décroulement du jeu de printemps 2019.