Chapelle Saint-Guen

Site et monument historiques ,  Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Chapelle à Saint-Tugdual
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
  • La chapelle Saint-Guen est bâtie en 1540. Elle représente une des plus belles chapelles du canton de Guémené-sur-Scorff.

    Son clocher élancé repose sur une souche carrée à corniche. Des gargouilles d’angle, rehaussées de pinacles fleuris, surmontent la chambre de la cloche largement ajourée. On y accède par un escalier qui grimpe le rampant du midi. Le sommet du mur du chevet est coiffé d’une statue de Saint Michel terrassant le dragon.
    Le plus bel ornement de la nef est, incontestablement, la fenêtre côté sud. Garnie de crochets, elle est encadrée de deux pinacles érigés sur un mouton pour l’un et sur un dragon pour l’autre.
    On retrouve un étrange animal sur le pignon du croisillon méridional. A l’ouest, ce croisillon est percé d’une porte en cintre brisé couronnée d’une accolade flanquée de deux pinacles fleuris reposant sur des sculptures de têtes humaines.
    Au nord, comme au sud, les fenêtres sont ornées de fleurs de lys.
    On remarque aussi l’élégant ossuaire qu’on peut apparenter à celui de l’église Saint-Jean-Baptiste du Croisty. Il s’ouvre par une large baie que divisent quatre arcades appuyées sur des balustres sculptés de volutes et d’un masque humain.

    A l’intérieur, on peut voir un bénitier à alvéoles, datant du XVIème siècle, dont deux angles sont décorés de figures humaines. Un banc mural existe encore dans le croisillon nord. Fixé au mur nord du chœur, on retrouve un arbre de Jessé, jolie composition du XVIème siècle.
    Au sud de la chapelle, il reste encore quelques tombes dans le cimetière entouré d’un muret de pierre qui lui est accolé. A une centaine de mètres, la chapelle se signale par une belle croix de granit.
Prestations
  • Activités
    • Randonnée pédestre