Chapelle Saint-Eloi

Site et monument historiques ,  Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Chapelle à Guiscriff
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
  • La mention "La chapelle Monsieur Sainct Eloy au villaige de Talanhoat", datée de 1491, est la plus ancienne connue de la chapelle. La chapelle a été construite à la fin du xve siècle sur les terres de l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé. Celle-ci avait reçu en donation les terres du village de Saint Eloi en même temps que celles du village de Saoutalarin. Elle les conservera jusqu'à la Révolution.

    On peut y voir une statue en bois polychrome du XVIIème siècle représentant Saint-Éloi en train de ferrer un cheval ainsi que des ex-voto de chevaux en bois (référence au miracle du saint qui trancha la patte d'un cheval pour le ferrer plus facilement, puis la remit en place). Autrefois, lors du pardon annuel, les possesseurs de chevaux imploraient la protection du saint ou le remerciait de ses bienfaits.

    Au pignon du chevet, figurent les armes de Bretagne timbrées de la couronne ducale et encadrées de croix grecques.

    L'ange tenant un phylactère, au-dessus de la porte sud du chœur, avec l'inscription 1414, serait un remploi.