Chapelle de Saint-Hervé

Site et monument historiques ,  Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Chapelle à Gourin
M-A Gouret-Puillandre
RMCom
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
OTPRM
  • La chapelle, en pierres de taille, fut construite de 1518 à 1536.

    C’est Henri et Vincent de Kergoët, seigneurs de Tronjolly et de Menguionned qui la commencèrent. Elle fut achevée par Yves de Boutteville, fils du baron du Faouët Jean IV de Boutteville et abbé de Langonnet de 1518 à 1538.
    Ce bel exemple de Renaissance bretonne dresse fièrement sa tour-clocher entièrement ajourée. A gauche du portail, on peut voir un personnage grotesque sculpté sur un contrefort. Du côté opposé, une belle niche ornée a perdu sa statue. A l’intérieur, on se laisse charmer par la voûte lambrissée et les sablières décorées de motifs végétaux encerclant animaux et petits personnages. La chapelle abrite aussi deux statues de Saint Hervé.
    Selon la légende, Saint Hervé, talentueux musicien aveugle, apprivoisa le loup qui avait dévoré son âne. Il en fit une bête de trait pour tirer sa charrue. C’est pourquoi Saint Hervé est toujours représenté accompagné d’un loup. Lors de leur dévotion à Saint Hervé, les pèlerins avaient pour habitude de lui offrir des crins de chevaux afin qu’il protège les troupeaux. Il est invoqué, plus généralement, contre les attaques des loups.
    N’oublions pas que Saint Hervé est le patron des bardes et des sonneurs. Ce n’est pas un hasard si, tous les ans en septembre, les meilleurs sonneurs de Bretagne s’affrontent à Gourin lors du championnat de musique traditionnelle.
Prestations
  • Services
    • Visite libre
Ouvertures
  • Toute l'année
  • Lundi
    à 10:00
  • Mardi
    à 10:00
  • Mercredi
    à 10:00
  • Jeudi
    à 10:00
  • Vendredi
    à 10:00
  • Samedi
    à 10:00
  • Dimanche
    à 10:00