Commune de Gourin

Ville à Gourin

Donatienne Guillaudeau CRTB
Alexandre Lamoureux
MA Gouret Puillandre
MA Gouret-Puillandre
OTPRM
  • Gourin vient de « Gorwraen » signifiant colline de Wraen ou Warhen. Appelée « capitale des Montagnes Noires », Gourin est la plus haute commune du Morbihan et fut un important centre ardoisier. En effet, avec l’arrivée du chemin de fer en 1892, les carrières prirent un essor remarquable. Cependant, après 150 ans d’activité, l’extraction des schistes et du granit ainsi que la production d’ardoise de couverture s’arrêtèrent à cause de la concurrence des ardoisières d’Angers. Les ardoisières gourinoises fermèrent en 1962, nous laissant d’étonnants paysages à découvrir lors de randonnées. Actuellement, le train ne passe plus à Gourin mais un tronçon de l’ancienne voie ferrée a été aménagé en voie verte, réservée aux déplacements non motorisés.
    L’histoire de Gourin se distingue aussi pas une autre particularité : l’émigration d’une partie de sa population vers l’Amérique. Des conditions économiques difficiles ont incité ces Bretons à chercher du travail outre Atlantique dès la fin du 19ème siècle. Ce phénomène perdura jusqu’en 1965.
    Dressée au centre-ville, la statue de la Liberté visible à la belle saison en témoigne encore, tout comme les relations toujours fortes entre Gourin et les Etats-Unis.
    Actuellement, Gourin, c’est le lieu de grands rassemblements festifs annuels comme la Fête de la crêpe ou le Championnat des sonneurs qui se déroulent sur le site du château de Tronjoly.
Prestations
  • Activités
    • Expositions temporaires
    • Musée
    • Pêche
    • Sentier de randonnée
    • VTT
    • Vélo
  • Services
    • Informations touristiques
    • Médiathèque
  • Equipements
    • Aire de jeux
    • Boulodrome
    • Cinéma
    • Discothèque
    • Parc
    • Piscine plein air
    • Plan d'eau
    • Restaurant
    • Salle de réunion
    • Salle des fêtes-spectacle
    • Tables de pique-nique
    • Tennis
    • Tous commerces