La fondation de la ville se situe vers l’an 1050 quand le Seigneur Guégant y installe sa commanderie, ce «Kemenet» qui deviendra Guémené, au 15ème siècle, puis Guémené-sur-Scorff en 1801. Cette simple motte féodale sera remplacée, au 12ème siècle, par une forteresse en pierre construite par Alain Ier de Rohan. La ville s’urbanisa progressivement autour de son château et fut même érigée en principauté en 1570. Ce prestige permit un développement économique et administratif considérable. Les belles constructions que vous pouvez toujours admirer dans le centre historique datent de cette époque. L’histoire de la ville est indissociable de celle de la famille Rohan-Guémené dont la lignée de grands bâtisseurs a œuvré durant plusieurs générations.

Aujourd’hui, une flânerie urbaine vous invite à remonter le temps dans les rues et ruelles de la cité. N’hésitez pas à venir retirer le plan à l’office de tourisme. Vous pourrez visiter le Grand Rempart, la Salle des Gardes et l’escalier à vis de la Tour Prison, la Porterie des Rohan et son pont… Parmi ces imposants vestiges, ne ratez pas les « Bains de la Reine ». Cette étuve privée fut construite par Jean Ier de Rohan pour son épouse Jeanne de Navarre. Héritage des hypocaustes romains et des bains turcs, il reste actuellement en France moins d’une dizaine de ces étuves qui étaient réservées à la haute noblesse.

A Guémené-sur-Scorff, labellisé « Petite Cité de Caractère », ces « Bains de la Reine » ont donné naissance à un très bel espace muséal du même nom où on vous raconte tout de l’histoire de Guémené mais aussi de l’hygiène et de la cosmétique au Moyen Âge. Depuis 2015, l’office de tourisme et l’association Kastell Kozh, gestionnaire de cet espace muséal, se partagent le même accueil.

Mais, au fait, de quelle reine s’agit-il ?

La cité s’anime tous les jeudis de l’été : fest-noz, concerts, théâtre… font le bonheur des curieux. Des visites guidées ou des animations pour les plus jeunes sont également  programmées tout au long de la saison estivale et toute l’année pour les groupes.