Chapelle Saint-Guénolé

Historic site and monument ,  Chapel at Gourin
OTPRM
OTPRM
  • Un prieuré, possession confirmée au 9ème siècle de l’abbaye de Landévennec, y fut bâti. Une première chapelle succéda à l’oratoire des moines. Celle qui existe aujourd’hui a été reconstruite par le seigneur de Kerandraon en 1688 comme l’atteste la date sur le linteau de la fenêtre de la façade sud. Pour cette reconstruction, on utilisa des éléments de la chapelle antérieure : la fenêtre de chevet à réseau flamboyant et le clocheton carré. L’édifice est formé d’un vaisseau unique en berceau. Il a été restauré en 1969.
    Dans le chœur, la statue en pierre de Saint Guénolé en habits sacerdotaux et tenant une crosse dans la main gauche date du 16ème siècle.
    Autrefois, on attribuait à Saint Guénolé le pouvoir de faire blanchir et mûrir les moissons. Cette croyance s’expliquait par le jeu de mots « Gwen ol é » dont la traduction littérale en français est « blanc tout il est ».